Glagla la nuit en altidude a été glaciale...malgrés des chaussettes, un calecon long, un tshirt à manches longues Damart et un sweet à capuche, la nuit a été un peu rude car c'etait très humide.
Nous partons pour le cratère de Ngourongoro, ancien volcan qui s'est effondré. La piste à sens unique pour s'y rendre est vertigineuse. Nous découvrons un lac et de grandes étendues, puis, une fois arrivés en bas nous sommes acceuillis par des milliers de nnous avec leur tête de buffle et leur corps de cheval. A perte de vue, se mélangent les gnous et quelques zébres. En nouveauté nous croisons des gris couronné (oiseaux qui vont toujours par 2 et symbole de l'Ouganda) et des outardes (plus grands oiseaux volants d'Afrique avec 16kg et 1m60 d'envergure).
Le midi nous nous arrêtons à coté d'un lac avec quelques hippopotames, le coin est connus car une quinzaine de véhicules s'y trouvent déjà...
Nous traversons une petite forêt en espérant y voir un léopards, sans résultat (pareil que pour les rhinos...) maisnous arrivons sur le lac qui est couvert de rose, des dizaines de milliers de flamands roses stagnent sur l'eau en mangeant des algues, c'est féérique...
Nous repartons du cratère les yeux remplis d'images paradisiaques... Le passage en 4 roues motrices est obligatoire pour remonter la piste, et ca n'empêche pas d'avoir peur...
Une fois de retour, nous découvrons un nouveau camping avec tout le luxe moderne, une bière au bar et des douches (plus, luxe des luxes, une piscine).