De nouveau les chutes d'Iguazu, mais sous un angle différent.On commence la journée en prenant un raft pour nous balader sur une partie tranquille du fleuve, au passage nous croisons 2 caïmans adultes (environs 1m50 de long) et 2 autres bébés (30 ou 40cm), même pas peur! Un peu plus loin nous croisons aussi une tortue qui prend le soleil  puis la promenade se termine par un retour en "camion 4x4" genre bétaillère!.
Le midi nous voulons aller pique-niquer sur la petite ile d'en face que nous n'avions pas visité la veille, malheureusement le niveau de l'eau est trop haut pour y accoster, c'est la déception! Tant pis, on finira par manger sur des rochers avec une énorme cascade devant nous, pas dégueu! Même si l'endroit est tellement humide qu'il faut  nous asseoir sur nos sacs étanches et que par moments on reçoit une légère bruine...
Après ce petit repas, pour bien digérer, nous reprenons un bateau un peu plus sportif pour aller sous les chutes. On enlève tous les vêtements qui peuvent s'enlever et on les foure dans un sac hermétique. De puissants moteurs nous propulsent vers les chutes... Un premier passage assez éloigné pour faire des photos au sec puis un deuxième passage sous la cascade glaciale qui fait frissoner tout notre corps et nous empêche de respirer (enfin surtout Christophe...), si si c'était bien! Résultat, de bonnes sensations mais tout le monde est trempé jusqu’aux os!
Le soir, nous retournons dans le parc (plus précisément aux Gorges du Diable) au clair de lune mais il y a quelques nuages qui retardent notre départ. On doit attentre 1h30 mais quand on y arrive, le spectacle est majestueux! Tous est différent sous l'éclairage de la lune. Après les 1000 mètres de passerelle, nous arrivons aux Gorges du Diable qui étaient déjà les chutes les plus impressionantes, et c'est encore plus beau que dans la journée (et plus humide aussi!), l'ambiance est carrément magique. On reprend ensuite le petit train pour aller manger un bœuf entier au restaurant, il est déjà 23h et on est morts de faim!