Après une petite grasse mat' (10h, on a fait les fous!), on se dirige vers le télépherique pour monter sur le Cerro San Bernado, une petite colline qui domine Salta, et où trône un Christ de 2 tonnes installé là au début du siecle dernier. On se croirait presque au ski quand on monte dans la cabine, la neige en moins. Le trajet nous permet une perspective panoramique de la ville, c'est sympa mais il ne faut pas avoir le vertige! Arrivés en haut, belle vue sur les petites montagnes environnantes ainsi que sur la cité, et il y a aussi une jolie cascade artificielle qui descend sur plusieurs niveaux, c'est pas Iguazu mais bon...
Le soir, nous allons manger notre dernier steak argentin (délicieux, doit on le préciser?) car demain nous prenons le bus à 5h30 (dur!) pour la Bolivie.