Après un petit déj' frugal (autant les repas sont bons et copieux, autant les petit déj' c'est pas ça, en tout cas dans les auberges et les hôtels bons marché!..) nous prenons une piste en voiture jusqu'à une petite chute d'eau, mignonne mais pas très naturelle, il faut bien l'avouer...
Ensuite nous repartons vers Salta et, sur la route, le paysage est toujours aussi sidérant! La multitude de montagnes, la diversité des vues, les chèvres, les lamas, les vaches... On s'arrête plusieurs fois pour contempler le panorama, notamment à un endroit qui nous plait particulièrement: l'amphithéatre, grande fissure dans la roche qui s'ouvre en demi cercle et offre des caractéristiques accoustiques impressionnantes dont un groupe de musique folklorique profite d'ailleurs... le seul petit bémol c'est que, sur le chemin avant d'y arriver, on a l'impression de faire le marché un dimanche aux puces de Clignancourt!
Le midi on s'arrête pour manger dans un véritable havre de paix sous le soleil... Une sorte de petite ferme entourée d'une belle pelouse de plusieurs hectares avec quelques tables, des fauteuils confortables et de bons produits de la maison tels que des fromages de chèvres et des saucissons... Miam! On est tellement bien qu'on y passe plus d'une heure et demi, si il y avait eu un hamac, on y serait encore!
De retour à Salta on retrouve notre auberge habituelle (tout le monde nous connait maintenant!) et nous rendons la voiture qui a bien rempli son rôle  et est pleine de poussière... Aucun soucis, le loueur est déjà un copain (ça y'est, il nous fait la bise!) et l'essentiel c'est l'absence de bosses...

ps: Les photos sont dans l'album (r)-Argentine, Ruta del vino