Aujourd'hui nous nous rapprochons de Dieu... Nous visitons le couvent de Santa Catalina à l'intérieur d'une immense enceinte de 2 hectares, c'est un véritable petit village au cœur même d'Arequipa. Tout de suite, nous sommes accueillis par des murs de couleurs vives puis commence un dédale de charmantes petites rues pavées très fleuries et, de chaque côté, plein de petites maisons ou cellules (avec le minimum vital) où les nonnes résidaient jusqu'en 1970. On traverse de grands patios (ou cloitres) où elles pouvaient enfin se parler et on arrive au lavoir, constitué d'une série de jares géantes coupées en deux. On passe ensuite par les cuisines et les réfectoires, prés des bains, sur une petite place où trône une magnifique fontaine et, dans un joli jardin, on déguste des gateaux délicieux! A la fin de la visite, un immense dortoir a été transformé en pinacothèque et on peut y voir de nombreux tableaux religieux de l'école de Cusco. Il est même dit que c'est grâce à l'ouverture au public du couvent, où les sœurs sont restées cloîtrées près de 400 ans, qu'Arequipa est devenue touristique.
Le soir, sur les conseils de notre auberge, nous allons diner dans un resto typique péruvien... Au programme, du cochon d'inde (servi en entier, avec la tête et les petites pattes griffues...), ce qui n'est pas mauvais mais ne fournit pas grand chose à manger (c'est encore plus galère que de manger de la caille et ça n'en a pas la finesse), et une espèce de soupe avec des crevettes, des patates et du gros maïs... le résultat est un peu bizarre, on va peut-être attendre avant de re-manger typique!

ps: Les photos sont dans l'album (o)-Pérou, Aréquipa