Levé à 4h30 pour être à la station de bus dés 5h et prendre le premier de 5h30. Là, une immense queue de gens qui ont eu la même idée nous attend déjà... On est un peu découragés et plus du tout sûrs de partir avec le premier service (le suivant est une heure après...) mais heureusement, il y a plein de bus et, même si on ne verra pas le soleil se lever sur le Machu picchu, on n'aura pas à attendre trop longtemps en dormant debout! Une fois arrivés et les contrôles passés, nous sommes émerveillés par la grandeur et la complexité du site, la nature luxuriante, les immenses montagnes verdoyantes et pointues, les sommets enneigés au loin, les pentes vertigineuses... Nous visitons en premier les plateaux de cultures avec des Lamas "tondeurs" d'herbe puis nous allons voir la "maison du gardien" d'où la vue sur la cité est impressionante! Nous redescendons ensuite dans le cœur de la ville, avec son observatoir astronomique, ses batisses très imposantes et leur pierres taillées au millimétre près et on se demande vraiment comment ils ont fait pour construire une ville comme ça à une telle hauteur. Encore plus loin, nous passons près de l'entrée du "petit trek" qui mène au sommet du Waynapicchu, (la grande montagne qui surplombe le site du Machu Picchu) et hésitons à tenter l'ascencion car ça semble très raide... Nous finissons quand même par céder et nous commençons l'ascension dans les derniers de la première fournée (ils limitent le nombre de personnes à 2x200 par jour). La montée est effectivement très "hard"! Des escaliers en pierres très irréguliers et très pentus nous font cracher nos poumons, mais chaque arrêt nous offre une vue de plus en plus belle sur le Machu Picchu et les montagnes environnantes. Nous ne sommes pas les seuls à souffrir, tous les autres gens qu'on croise ont beaucoup de mal! Après 1h10 de montée de l'impossible, nous sommes enfin récompensés, de nouvelles ruines Inca ainsi qu'une vue époustouflante sur le Machu picchu nous attendent. Nous faisons le tour des ruines en passant parfois dans des tunnels de 40 centimètres de haut et en montant sur des échelles pour atteindre le sommet, il ne faut vraiment pas avoirle vertige, tout est à pic! Nous descendons sur une des terrasses pour nous offrir un peu de repos et d'eau (mais seulement un peu car les bouteilles d'eau en plastique sont censées être interdites, bien que tout le monde en aie, et du coup nous n'avons tenté le passage qu'avec une toute petite bouteille à moitié pleine...). Après en avoir pris plein les yeux, nous commençons la descente de l'enfer, car ce ne sont plus les poumons qui souffrent mais les jambes et les genoux, après seulement 4h de sommeil, ça flageole sec! C'est donc épuisés que l'on revient sur le site, epuisés mais ravis de cette petite escalade! On finit rapidement de visiter puis on sort et on se jette sur 2 cocas frais et une bouteille d'eau! Nous reprenons ensuite le bus jusqu'à Agua calientes pour y déjeuner (on a faim, pas de petits dej', seulement quelques petits gateaux depuis 5h du mat') et chercher un nouvel hôtel. Une fois "l'habitacion" trouvée (plutôt mignonne en plus), c'est enfin le repos des guerriers!!!

PS: Les photos arrivent dés que l'on a une connection correcte....

ps2: C'est bon! Les photos sont dans l'album (l)-Pérou, Machu Picchu