Ce matin réveil très dur vers 7h pour aller, le plus vite possible, faire du ski. Il fait un grand ciel bleu, ça commence bien. Après avoir pris une douche rapide, fait un petit déjeuner express et remis de l'eau dans le camion à vitesse grand V, on recupère nos skis et nos chaussures chez le loueur, juste à côté, puis on part vers la station située à un peu plus de 20 minutes. On se gare un peu loin des remontées mais, malgrés l'ouverture des pistes seulement 30 minutes plus tôt, les autres parkings sont déjà pleins. On se déguise en parfaits skieurs avec ce qu'on peut trouver dans nos vêtements (on n'avait pas prévu ce cas de figure mais, avec renfort de gants et de bonnets péruviens, on s'en sort très bien). Ça commence donc très sport avec plus d'un quart d'heure de montée à pied avec tout l'équipement pour atteindre le premier télésiège. Une fois dessus et, malgrés le beau soleil, on est assaillis par un vent glacial (ça ira de mieux en mieux au cours de la journée), puis les pistes s'enchaînent et c'est le grand bonheur! Ok, la neige est un peu verglacée, mais ça s'arrangera après midi. On déjeune (mal et cher, tradition oblige) dans un restaurant d'altitude, on est déçus, il n'y a pas de tartiflette! Heureusement, on aura quand même du vin chaud.
Le domaine skiable n'est pas très grand avec seulement 14 remontées mécaniques mais c'est le plus grand de Nouvelle-Zélande. Quand les pistes ferment à 16h, on retourne au camping-car (ouf, à ski cette fois!) les oreilles et le nez tout rouges, comme il se doit... C'était vraiment une super bonne journée même si demain on aura sûrement quelques courbatures! Le bilan est faible, une chûte chacun, Marie parce qu'un @*!$*!# de surfeur lui est rentré dedans et Christophe... Euh bah, Christophe, parce qu'il est tombé...
Après avoir rendu le matériel et bu l'innévitable chocolat chaud d'après ski, on trouve un belvedére à 20km avec vue sur le lac Taupo et la ville de Turangi, c'est magnifique.
Avec tout ce sport, on ne fera sans doute pas de vieux os ce soir!