On s'habitue petit à petit au camping-car, mais rapport au fait que Christophe ne tiend même pas assis confortablement, on va l'échanger dans 2 jours contre un plus grand...
On se ballade un peu dans Portland et on décide de prendre le petit tramway qui ressemble un peu à un cable car et qui fait le tour de la ville à 2 à l'heure dans un boucan d'enfer. Le port et la côte sont charmants mais sinon, rien d'extraordinnaire à Portland city! (qui est pourtant la ville de naissance de l'état de Victoria). On continue un peu de longer la mer et on arrive à l'"Enchanted forest" qui porte bien son nom. On se promène dans une végétation luxuriante où on s'attend à tout moment à croiser des elfes et des fées, puis on longe une falaise au bord de l'océan, le tout sous le soleil, c'est un peu magique. Pour le retour, il y a bataille! Marie prend la route (qui rejoint notre point de départ), alors que Christophe reprend le chemin des écoliers et fait demi-tour. Marie gagnera d'une bonne tête, faut dire qu'elle avait 600m à faire alors que Christophe un peu plus d'un kilomètre! (peut-être même 2) C'est la victoire de la logique sur les muscles...
Après tout ce sport (enfin, à notre niveau, faut pas trop en demander), on va jusqu'au "Cape Bridgewater" pour voir la "Petrified Forest", des roches en forme de vieux troncs d'arbre. C'est assez lunaire (ou plutôt marsien pour être exact)... La légende voulait que ce soit une forêt prise dans le sable mais c'est en fait l'érosion qui donne ce résultat. Juste à côté, on peut voir les "Blow Holes", On ne sait pas très bien ce que c'est mais il semble qu'il y ait de gros trous sous la mer et ça donne de furieuses vagues qui viennent se fracasser contre la falaise, c'est une mini tempête, c'est vraiment impressionant et plusieurs bateaux s'y sont d'ailleurs echoués.
L'endroit que nous avons trouvé pour dormir ce soir se trouve à côté d'un charmant petit étang... Qui héberge des centaines de grenouilles qui croassent dans un bruit d'enfer, pourvu qu'on puisse dormir!