Hier nous avons été chercher notre nouveau camping car, il est beaucoup moins fun mais tellement plus confort qu'on était près à faire la concession... (on sait, on est des petits vieux) Sur notre nouveau fidèle destrier, on fonce à bride abattue vers Phillip Island. Cette petite île est reliée au continent par un pont et c'est un peu l'équivalent de l'ile de Ré pour les australiens qui viennent y passer leurs week-ends et leurs vacances. On prend une place dans un grand camping (impossible de resquiller sur l'île!) et après s'être posés puis avoir pris un petit apéro, on va se faire un resto pour goûter aux joies culinaires d'un gros (énorme!) T-bone steak, miam! Presque aussi bon que son homologue argentin! Le lendemain (enfin aujourd'hui quoi même si pour vous cher lecteur, c'est la veille!) on se lève sous un soleil timide mais déja chaud, trop cool, on peut sortir les affaires d'été! On se rend à la ville de Cowes par la plage, sur le sable (les pieds dans l'eau, nos rêves étaient trop beaux!!!) pour une petite balade agréable. Dans l'aprés-midi, on va dans une réserve de Koalas. Ces petits animaux à la démarche pataude et trés maladroite sont vraiment marrants et très mignons à regarder et on les voit de tellement près qu'on pourrait presque les toucher. Ils ne sont pas très actifs puisqu'ils dorment 20h par jour mais c'est parce qu'ils ont la digestion difficile... Dans la réserve on croisera également des Walabis, des Kangourous miniatures qui font des bonds impressionnants. Plus tard, on va jusqu'aux Nobbies, l'extrémité ouest de l'île, où on est censés voir des phoques qui habitent sur une petite île en face, mais il fait froid en plein vent et ils sont très loin alors on ne les verra pas. À la place, on se fait un bon chocolat chaud pour se réchauffer, à l'abris de la grande baie vitrée qui offre une très belle vue sur la pointe. Ensuite, on va voir la grande attraction du coin, la "Pinguin Parade". Le principe est de s'assoir sur des estrades en face de la plage (pour la modique somme de très cher si on est mal installés pour voir, sinon c'est très très cher) et d'attendre plus d'une heure en se pelant les miches dans le froid jusqu'à ce que, à la tombée de la nuit, des petites colonies de Pingouins pygmés de 20 ou 30cm de haut commencent à surgir de l'eau puis, qu'effrayés par leurs ombres, ils y retournent et en resortent 3 ou 4 fois, avant de prendre du courage et de se dandiner en cadence pour retrouver leur nids. Ce spectacle est très rigolo et dure à peu près 50 minutes. Le soir, pour réveiller notre corps endormi par le froid, nous laissons notre maison roulante au camping et allons à pieds au pub de la ville. Après quelques verres, on décide de rentrer par la plage... On part courageusement avec la frontale mais, l'entrée du camping n'étant pas éclairée, on se paume dans les grandes largeurs! On mettra 3 fois plus de temps au retour qu'à l'aller soit un peu plus d'une heure. En arrivant "à la maison" on monte notre lit et on se jette dedans, bien fatigués par ce petit détour...