Nous quittons notre camping de bonne heure et de bonne humeur (enfin 10h30, c'est le mieux que l'on puisse faire!) pour retourner sur le continent et voir des Pélicans. Après avoir tourné un peu pour trouver l'endroit où ils sont nourris chaque jour, on finit par arriver et on est d'abord ébahis devant la grosseur de ces oiseaux qu'on a le loisir d'observer de tout près... Ils font bien 1m20 de haut, ont un bec alongé de 40 à 50 centimètres avec de la peau flasque en dessous en guise de poche et, avec leurs yeux jaunes et inexpressifs, ils ont vraiment une drôle d'allure... Ils se déplacent en roulant des mécaniques et peuvent ouvrir le bec très grand, ce qui est assez comique. Lorsqu'un marin de la coopérative vient, chargé de poissons, les choses sérieuses commencent. Quelques coups de bec pour les mouettes voleuses et c'est parti pour la voltige culinaire! Le poissonier lance la pitance aux pélicans qui l'attrapent au vol et le "machent" quelques secondes avant de l'engloutir toute crue. S'ils ont le malheur de lacher leur prise, les voyoutes de mouettes se jettent dessus en se battant entre elles et en allant parfois même chercher le poisson directement dans le bec des pauvres Pélicans.
Après cet épisode amusant, nous nous dirigeons vers le Wilsons Promontory National Park, grande réserve naturelle de 50500 hectares située sur une péninsule un peu plus à l'est. On fait un premier arrêt pour aller à pied jusqu'à la "Squeaky beach" une plage de sable blanc cernée de petites dunes et de rochers rouges, avec la mer turquoise au bout, il faut bien le dire, c'est à se taper le cul par terre!
On va ensuite sur la "Whisky beach" équipés de nos 2 chaises pliantes, de 2 bières et d'un peu de musique pour aller voir le coucher de soleil. Bien calés dans nos fauteuils, nous pouvons observer un ciel magnifique qui rosit sur fond de petites îles qui se reflètent dans l'eau, c'est un moment hors du temps, magique...
Quand il commence à fraichir, on reprend notre carapace à 4 roues pour aller au camping déja bien rempli de la réserve. On feuillète les brochures pour connaître les randonnées (enfin randonnettes) à faire dans cet endroit somptueux, vivement demain!