On the road again, again! On se réveille au bord d'une petite rivière et on se dirige vers Paynesville qui est au bord de l'un des Gippsland lakes. En arrivant on est un peu déçus, la ville ressemble à une grande marina et les bords du lac ne sont pas vraiment charmants... En revanche on est peinés pour les pauvres gens qui vivent là, près de la moitié des maisons sont au bord de l'eau et ont un ponton privé où est arrimé... Un yacht! On n'a jamais vu une telle profusion de bateaux de luxe! Comme il n'y a rien d'autre à voir, on repart à l'attaque de la route, sous le soleil. Un peu plus loin, on passe par Lake Entrance où on a enfin une vue magnifique sur les Gippsland Lakes. On voit la jonction avec la mer et, les lacs découpés par de petites îles tout en longueur, forment un cadre idyllique. Une centaine de kilomètres plus loin, on bifurque vers le Cape Conran, une jolie crique au bord de l'eau avec une belle plage de sable fin. On entreprend une balade/escalade dans les rochers au milieu desquels de petits bras de mer passent de temps en temps. Il vaut mieux ne pas se louper, on risque de se tremper! On est récompensés de cette petite expédition cheveux au vent par un véritable paysage de carte postale, c'est trop beau!
On reprend la route et on décide de s'arrêter à Mallacoota, une petite station balnéaire au bord d'un lac alimenté par la mer. Une fois installés au camping, on va dans le micro centre ville pour diner. Petit passage obligé au pub puis, on trouve un resto qui ne paye pas de mine mais où, à notre grande surprise, on fait un très bon repas, en plus accompagné d'un excellent vin. De retour au pub pour le dijo (faut ce qu'il faut), on fait la connaissance de 2 étudiants australiens, Jack et Alec, en vacances dans la station. On discute un peu puis ils nous proposent d'aller boire un coup dans leur campement au bord du lac. Nous sommes acceuillis par un troisième laron, James, qui attendait ses copains à côté d'un bon feu de camp allumé dans une vieille brouette! On passe alors une excellente soirée de franche rigolade où on apprendra même à jouer au golf de nuit! Avant de retourner dans notre maison, ils nous proposent de passer la journée du lendemain dans un petit bateau sur le lac. On avait un peu prévu de reprendre la route mais l'idée est trop tentante pour refuser. On rentre donc (en se paumant encore, ça devient une habitude!) et, une fois le lit fait, on mettra environ 1/8 ème de seconde à s'endormir!