L'homme moderne a inventé la clim' et, pour ça, on le remercie! On a donc passé une bonne nuit au frais, mais quand on est sortis de la chambre ce matin, on a été littéralement assomés par les 35° ambiants!...
Pour commencer la journée, on part à pieds pour aller sur les bords du fleuve Tonlé Sap dans l'espoir de trouver un resto et faire une sorte de brunch pour tenir jusqu'au soir. Après un long passage par ce qu'on pourrait appeler un "no man's land", on finit par tomber sur un grand restaurant qui d'extérieur a l'air bien, mais dont  l'intérieur est plutôt miteux... Les nappes sont sales et des serviettes en papier jonchent le sol mais au moins, on est au bord de l'eau! Après avoir parcouru la carte de 10 pages qui propose des plats chinois pas très appétissants à 11h du matin, on commande une assiette de riz cantonnais qu'il vaut mieux ne pas regarder de trop près si on veut la finir...
On repart ensuite dans le four infernal pour aller jusqu'à la coline de Phnom Wat, au sommet de laquelle se trouve un beau temple Bouddhiste. On en fait d'abord le tour sous les arbres puis un homme nous propose de la parcourir à dos d'éléphant. On commence donc par monter sur une sorte d'échaffaudage qui nous permet de grimper sur le dos de la bête où est fixé un grand siège. En montant, on s'aperçoit que le siège bouge et qu'il faut bien équilibrer nos poids. Marie n'est pas du tout rassurée (mais alors pas du tout) et Christophe trouve ça "tape cul!". On fait donc le tour de la coline comme 2 "couillons" de touristes que nous sommes, sous le regard amusé des autochtones... En même temps, ça aurait été dommage de ne pas essayer!
Pour se remettre de ces émotions fortes, on va se faire faire un petit massage et, vu les prix dérisoirs, on aurait tort de se priver!
Après une petite séance internet (qui durera quand même 2 heures rapport à la très mauvaise connexion), on traverse de nouveau la ville pour aller dans la rue des agences de voyage afin de se renseigner pour faire un petit tour en bateau. On ne trouve qu'une agence sur les 3 annoncées par notre cher guide et, quand on parle de croisière, on nous regarde avec des yeux ronds, ça doit pas être là... Après cette longue marche, on prend un tuk tuk pour aller au bord du lac qui n'est pas loin de notre maison, boire l'apéro devant le coucher de soleil. On se retrouve à choisir parmis plusieurs guesthouses-restos sur pilotis avec des petits pontons et des hamacs, c'est plutôt sympa!
Pour ce soir, on a repéré un bon resto qui propose plein de spécialités et qui semble avoir aussi une belle vue, miam, vivement tout à l'heure!