Ce matin en sortant de la chambre, on a l'agréable surprise d'avoir moins l'impression d'arriver dans un four... Ce sera quand même d'assez courte durée! On se dirige vers les rives du lac voisin en bravant les traversées de l'extrème que représentent chaque passage de carrefour, pour aller se faire un petit déjeuner. Une fois le ventre bien rempli, on prend des billets de bus pour demain afin d'aller à Sihanoukville, en bord de mer. On tente ensuite une petite séance internet mais, après 10 minutes, les pages web ne sont toujours pas apparues alors on laisse tomber. On décide donc de prendre notre moyen de transport préféré, le tuk tuk, pour aller au marché Russe (le vrai, pas celui que notre cher Guide du Routard nous avait indiqué la dernière fois), à l'autre bout de la ville. C'est toujours un joyeux bordel mais c'est bien sympa toute ces échopes multicolores. On y trouve de nouvelles chemises légères et des pantalons de pêcheur (qui eux sont en fait un peu chauds...).
En début d'aprés midi, on reprend un tuk tuk pour aller à côté du Palais Royal qui n'ouvre au public qu'à 14h. Pour patienter, on va se désaltérer avec un petit coca en terrasse d'un bar, puis on re-tente notre chance dans un cyber café. Cette fois-ci, c'est la bonne, on a une connexion acceptable pour un prix dérisoire (moins d'1 $ pour 2 heures...). Marie laisse ensuite Christophe sur son ordi pour aller se faire faire une manucure/ pédicure avec rien moins que 4 personnes pour s'occuper d'elle, le bonheur!
Comme il est déjà près de 16h, on va visiter le Palais Royal et la fameuse Pagode d'Argent... On est accueillis par une débauche de luxe, des Bouddhas en or et en diamants ou en émeraude, des jardins magnifiques, des statues et les pavés de la Pagode en argent massif, c'est magnifique! Les différents bâtiments sont immenses et très beaux (notamment l'ovni qu'est le pavillon colonial offert par Napoléon 3 et qui tranche carrément avec l'ambiance des lieux) mais on ne pourra pas tout visiter car on nous prie poliment mais fermement de sortir pour cause de fermeture... (il faut dire que notre cher Guide du Routard nous avait induit en erreur sur les horaires). De toute façon, c'est pas grave, on commençait à mourir de chaud! On va donc se raffraichir devant un jus de mangue et un plateau de fruits délicieux.
On repart ensuite vers nos quartiers à dos de tuk tuk pour s'écrouler sur notre lit (après quand même un petit apéro et un rapide diner au resto de l'hôtel), c'est dingue ce que ça crève la chaleur (même si on est loin de se plaindre de notre condition!). Ça tombe bien, demain il faut qu'on se lève tôt pour prendre le bus, le réveil sera moins difficile!