Hier, on a voyagé toute la journée.On est partis de Sihanoukville à 7h45 et on est arrivés à Siem Reap à 18h en faisant un changement à Phnom Penh. C'était un peu long mais les paysages de la campagne Khmere et notamment les rizières étaient magnifiques! Aujourd'hui, le programme est encore plus prommeteur... On a résérvé un tuk tuk pour la journée qui vient nous chercher,comme prévu, à 9h30 pour aller visiter les temples d'Angkor. Pour commencer, on s'arrête à l'entrée du site et on achète nos billets valables 3 jours. On reprend ensuite notre tuk tuk et notre sympathique chauffeur nous emmène au premier temple, le plus célèbre, Angkor wat. Ce temple est vraiment majestueux. On traverse un immense pont de pierre orné de lions et de serpents (ou plutôt de Nagas, serpent à 7 têtes, rois des animaux marins et gardien des richesses de la terre), pont dont seule la partie droite de restaurée, le reste étant assez cahotique... On arrive ensuite devant les fameuses tours pointues qui symbolisent le Cambodge et on pénètre dans le temple.Tout autour de l'édifice principal s'étendent d'immenses jardins dans lesquels se trouvent de petits pavillons qui servaient de bibliothèques. Quand on s'approche plus, on est d'abord saisis par l'harmonie de l'architecture et la beauté des pierres gravées et sculptées. Comme le soleil tape très fort, on rentre vite dans le premier bâtiment pour ne pas fondre... À la porte d'entrée une statue de Bouddha nous accueille avec quelques adeptes qui prient et qui veulent qu'on fasse un don au culte en faisant bruler de l'encent, ce sera le cas dans tous les temples. On passe ensuite par les bains privés du roi où il faisait ses ablutions (un pour lui, 2 pour les hauts dignitaires et un pour les éléphants, pour les autres c'est dehors!) toujours entourés de murs sculptés comme de la belle dentelle. Dans la seconde enceinte, des bas reliefs somptueux sur 200 mètres de galeries représentent des divinités comme Vishnou, Çiva et Krishna ou racontent les légendes khmeres. On y voit par exemple la bataille qui opposa Râma et son armée de singes à Râvana qui lui avait piqué sa femme (il avait pas mis l'antivol!). On peut aussi y voir la représentation  de tous les arts martiaux connus à l'époque. Les bas reliefs sont incroyablement bien conservés et on se perd facilement dans les centaines de petits détails... C'est comme lire une BD du Moyen-âge! La visite terminée, on retraverse le grand jardin (sous les arbres) pour rejoindre notre tuk tuk. Quelques gouttes d'eau tombent puis c'est carrèment le dèluge. On en profite donc pour aller manger en attendant la fin de l'averse tropicale. On va ensuite dans un nouveau temple à l'intérieur d'Angkor Thom, la cité d'Angkor. Celui-ci, le Bayon, possèdait à l'origine 54 tours dont 37 subsistent et, sur chacune d'elles, 4 visages de Bouddha de 2 mètres de haut qui sont censées représenter ses 4 vertus, la sympathie, la pitié, l'humeur égale et l'égalité. Bien que l'ensemble soit carré, à l'intérieur c'est un dédale de galeries et de courettes dans lesquelles c'est un vrai bonheur de se perdre... Dans la cité, on visite aussi le "temple montagne" du Baphuon ainsi que les ruines du palais royal (comme il était en bois, il ne reste qu'un petit temple, les bassins et l'enceinte extérieur dont l'entrée est marquée par 2 magnifiques terrasses). On visite ensuite plusieurs autres temples qui, si ils ne sont pas aussi grands et majestueux que le premier, sont tout aussi merveilleux. Il y en a un notamment, que la jungle a presqu'entièrement recouvert et on a l'impression qu'il surgit de la végétation. Des arbres énormes (des fromagers) poussent partout sur les murs en étendant des racines gigantesques qui ressemblent à de gros serpents, c'est magique! On imagine facilement ce que ça a pu être de tomber dessus au milieu de la forêt! On finit la journée sur la "piscine olympique" du roi, un bassin de 800 mètres sur 400, commandé par Jayavarman VII et creusé en 953, en une longueur il avait fait son quota de sport! On rentre éreintés à notre hotel et, pour se remettre, on se fait faire un petit massage (malheureusement le pire massage vécu par Marie et le plus bruyant pour Christophe!). C'est pas grave, ce soir on se fait un bon resto sur une terrasse prés d'un bassin de nénuphares... On devrait survivre!