On a passé la nuit dans très jolie auberge organisée autour d'un patio central avec, au fond, une petite vigne et un espace pour camper. C'était juste un peu bruyant, on a été réveillés à 4h par des "djeunes"... De toute façon on voulait varier les plaisirs alors après un petit déj' en terrasse au soleil, on cherche un autre endroit pour ce soir mais tout est soit complet, soit trop cher. On finit quand même par trouver un hôtel correct et abordable, en plus c'est plutôt bien placé. On reprend ensuite la voiture pour aller se balader dans la pampa et pour pique-niquer. Nous prenons un petit chemin bien poussiéreux où on croise beaucoup de chevaux en liberté ainsi que quelques cavaliers solitaires qui ne manquent pas de nous saluer. L'endroit est assez désertique mais on domine la vallée et dans notre dos se dressent les montagnes, parfait pour un pique-nique au pied d'un cactus (mais pas trop près, ça pique ces bêtes là!). On continue ensuite en voiture jusqu'à San Carlos, petit bled paumé où trône le même genre de place qu'à Cafayate. Petite pause glace, puis retour sur nos pas car on manque d'essence et les stations qu'on croise font la sieste.... Une fois à Cafayate, nous nous adonons à notre activité favorite, l'apéro en terrasse, c'est dur les vacances... En plus, depuis notre arrivée en Amérique du sud, nous avons beaucoup de chance avec le climat, que du beau soleil! En copiant Mark Twain qui disait "l'hiver le plus rude que j'ai connu, ce fut un été à San Francisco" nous on pourrait dire "l'été le plus ensoleillé qu'on ait connu, ce fut un hiver en Argentine!".

ps: Les photos sont dans l'album (r)-Argentine, Ruta del vino